PARTAGER

Vendredi 03 mai à 18h30 : Soirée d’ouverture : prestation de slam avec l’intervention de Papa SLAM accompagné du percussionniste Gabriel CIBRELIS et présentation de l’Exposition de photographies « Coiffures ancestrales : Richesse et Opulence » de Séphora JOANNES.
En tant qu’artiste plasticienne et coiffeuse autodidacte, son travail artistique est à la jonction de ces deux pratiques. Bien évidemment, ces deux dernières ne dialoguent pas avec le même langage, ne sont pas régies par les mêmes codes, et n’aboutissent pas aux mêmes enjeux. Toutefois, Séphora a choisi le médium capillaire car il lui permet un rapport à l’humain, à l’image, à la mode et à la culture qu’elle trouve pertinent. Avec la coiffure elle fait donc acte de création engagée. Cette esthétique ancienne que des siècles d’esclavages, de colonisation puis de conditionnement ont tenté d’anéantir.
Exposition (sans vernissage) visible du vendredi 03 mai au vendredi 07 juin 2019

– Vendredi 03 mai à 19h00 : Conférence « Les noms attribués aux anciens esclavagés après 1848. Quelles incidences sur la personnalité des Noirs ? » avec l’intervention de Juliette SMERALDA.
Analyser et comprendre les blessures psychologiques observées chez les Martiniquais, dont les désordres identitaires sont des manifestations qui impactent à la fois l’individu et la société.

Nous nous sommes inspirés de notre réalité historique. Des noms que portent de nombreuses familles Martiniquaise depuis 171 ans (1848-2019), qui quelquefois se trouvent dans l’obligation de faire appel à la justice pour changer leurs noms de famille qu’ils jugent embarrassants. Nous avons donc demandé à Juliette SMERALDA (sociologue), de nous proposer une réflexion sur les incidences identitaires de ces dénominations.

Bibliothèque Schoelcher, Fort de France

Le 18 avril 2019

18h30

Source: coconews.com