PARTAGER
https://www.martinique.franceantilles.fr/images/2019/07/11/528817_8577004_330x170.jpeg

Les choses sérieuses avaient commencé avec l’échappée de Julien Amadori, le sociétaire du Club La Défense, qui mènera pendant plusieurs dizaines de kilomètres. Tenant le peloton à 38’’ à Jeanne d’Arc (28e km). Un écart qui ira en grandissant jusqu’au giratoire Martienne (67e km), 54’’. Mais le peloton décidé à combler son retard met tout en œuvre pour rattraper l’homme de tête. Et y parvient.

Au Vauclin, ils sont deux en tête, Cédric Eustache (CCV) et Thierry Ragot (ECD). Les deux hommes vont compter 1’30’’ sur le peloton à Massel (90e km). Puis 1’10’’ à l’Anse-Figuier (99e km). 

Même avec un retard de 4’04’’ et 4’39’’ de retard au général sur le maillot jaune, pour Eustache et Ragot, le peloton est décidé à faire la jonction.

Au niveau du Diamant, c’est 20’’ qui sépare les deux hommes et leurs poursuivants. Avec une fusion au niveau de l’échangeur du Diamant. Une configuration qui ne changera plus. Puisque c’est le sprint qui prévaudra à l’arrivée. ”J’ai compris que ce ne serait pas facile de sortir du peloton, j’ai su attendre mon tour, pour l’emporter au sprint” a déclaré le vainqueur, la ligne d’arrivée franchie.