PARTAGER

– Vendredi 10 mai à 18h30 : Conférence « Pawòl pa ni koulè » avec l’intervention de l’ALI (Association Lacanienne Internationale).

Incidences subjectives du bilinguisme créole-français aux Antilles. Actes du colloque international au Gosier en Guadeloupe Octobre 2013.

La psychanalyse est une cure de la parole. En créole, il est dit : « pawol nan bouch pa chaj ». Comment la psychanalyse peut-elle opérer à partir d’une parole en langue créole ?

Qu’advient-il quand cette parole cherche son assise dans la langue française ou l’inverse ? « Dé towo pa ka koumandé nan an menm savann ! ».
Dans les apprentissages, dans les cures psychanalytiques, dans le lien social, quels sont les effets de ces deux langues ?
La violence, verbale ou physique, prégnante dans le lien social, est-elle la résultante d’une langue en souffrance dans la langue matricienne ?
L’association Lacanienne Internationale Antilles, dans la continuité des travaux engagés depuis plus de vingt ans, regroupe écrivains, psychologues, sociologues, libraires, philosophes, linguistes, artistes, enseignants, médecins et psychanalystes
Des membres de cette association lacanienne viendront exposer à la bibliothèque certains traits de ce colloque

Bibliothèque Schoelcher, Fort de France

Le 10 mai 2019

18h30

Gratuit

Source: coconews.com