PARTAGER
Franciane Biswane, 18 ans et Karen Auguste, 21 ans, habitent Awala-Yalimapo. Elles ont toutes les deux leur baccalauréat. Elles sont en recherche d’emploi.

La politique entre scepticisme et devoir

Pour Franciane qui a la responsabilité de son bébé de 3 mois, trouver du travail est bien une priorité pour elle alors l’action politique, elle n’y croit pas trop :

“Pour moi ils vendent du rêve… peut-être qu’ils ont du mal avec leur travail, cela doit être dur”.

Elle reconnaît que la chose politique est nécessaire, qu’il faut s’impliquer. Dans sa famille, on en parle beaucoup, elle est parfaitement sensibilisée mais elle n’y croit pas beaucoup. Toutefois, elle ira voter pour l’élection législative, c’est un devoir.

Karen Auguste espère vraiment réussir son concours pour intégrer la gendarmerie en tant que volontaire. Elle veut travailler et n’attend rien des politiciens. La politique ne l’intéresse pas et elle ne croit à son efficacité donc elle déclare :

“… C’est pas eux qui vont m’aider à trouver du travail, je n’ai jamais voter et je ne vais pas voter”