PARTAGER

L’ancienne Miss France, qui effectue son internat à l’hôpital, dénonce le manque de mains et de matériel nécessaires pour répondre à l’épidémie de coronavirus.