PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/11/07/whatsapp_image_2019-11-07_at_14.42.34-1209393.jpeg?itok=EY0gEL0l

La ville de Rivière-Salée possède désormais un service d’incendie et de secours tout neuf, inauguré jeudi après-midi (7 novembre 2019), en présence des plus hautes autorités du territoire.

Après les casernes des Trois-Ilets et du Lamentin, la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM), a inauguré le service d’incendie et de secours de Rivière-Salée jeudi après-midi (7 novembre 2019).

Inauguration du service d’incendie et de secours de Rivière-Salée.

Cérémonie en présence entre autres, du préfet Franck Robine, d’Alfred Marie-Jeanne, le président du conseil exécutif de la CTM, du président du conseil d’administration du Service d’Incendie et de Secours, Belfort Birota, d’André Lesueur, du maire de Rivière-Salée ou de Patrick Tyburn, Directeur du Service d’Incendie et de Secours.

Centre de secours de Rivière-Salée

Ce service d’incendie et de secours, construit sur un terrain offert par la municipalité de Rivière-Salée, est désormais aux normes parasismiques. Il accueille 94 sapeurs-pompiers qui disposent de 6 engins d’intervention. Les pompiers de Rivière-Salée effectuent en moyenne 2 500 opérations chaque année dans la commune et dans les communes voisines.

La structure est financée notamment par l’État (1,5 million €), la CTM (850 000€), et le SDIS (570 000€).

Alfred Marie-Jeanne, le président du conseil exécutif de la CTM, et le président du SDIS, Belfort Birota ont profité de l’occasion pour signer une convention pour le versement d’une subvention exceptionnelle de 2 millions d’euros pour l’achat 15 véhicules, un fourgon-pompe-tonne, un bateau de reconnaissance et de sauvetage.

La convention a pour objet de définir et de préciser les conditions de versement et d’utilisation de la subvention d’équipement allouée par la CTM au SDIS”, précise l’entourage d’Alfred Marie-Jeanne.
 

Les pompiers se modernisent

Il s’agit d’un programme de construction de 12 casernes commencé lors de la précédente mandature de l’ex Conseil Général. 

Les casernes déjà livrées sont celles des Trois-Ilets et du Lamentin.

En construction : Vauclin

À venir : Diamant et Basse pointe