PARTAGER
https://www.martinique.franceantilles.fr/images/2020/08/01/557980_1596283628_74959570a7a530e3902888aa01467a18-650x434p_330x170.jpg

Le préfet a pris un arrêt afin d’interdire toute manifestation ce dimanche 2 août, de 5 heures à 23 heures aux abords du parc culturel Aimé Césaire.

 L’arrêté d’interdiction de manifestation pour risque de troubles à l’ordre  public a été pris ce samedi 1er août 2020 par le préfet. 
Toute manifestation ce dimanche 2 août de 5 heures à 23 heures aux abords du parc Aimé Césaire dans la zone délimitée par les rues José Martin, avenue Paul Nardal, rue Xavier Orville, rue Pierre et Marie Curie est interdite. 
Tout contrevenant à cette interdiction est passible des sanctions pénales de 6 mois d’emprisonnement, de 7 500 euros d’amende et d’une contravention de quatrième classe. 
Le maire de Fort-de-France, le directeur départemental de la sécurité publique et le commandant de la gendarmerie de Martinique sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’application de l’arrêté.

Le préfet considère: 
qu’aucune déclaration de manifestation n’a été déposée en ce sens à Fort-de-France pour le dimanche 2 août 2020.
Que plusieurs appels à rassemblement pour le dimanche 2 août 2020 ont été relayés sur les réseaux sociaux et par voie de presse depuis le dimanche 26 juillet 2020. 
Qu’il y a eu des graves troubles à l’ordre public provoqués par des précédentes manifestations du 15 mai, du 16 et 17 juillet et du 27 juillet 2020, au centre ville de Fort-de-France. 
Que des heurts et des dégradations sont susceptibles d’intervenir le dimanche 2 août 2020 à l’occasion de ces rassemblements et que dans ces circonstances, seule l’interdiction des rassemblements est de nature à prévenir efficacement les troubles à l’ordre public susceptibles d’intervenir.