PARTAGER

Son histoire ressemble à une blague du site satirique le Gorafi… Luc H., citoyen luxembourgeois, a reçu une citation à comparaître devant un tribunal de police belge pour avoir dépassé la vitesse autorisée de… 789 km/h, selon le quotidien belge La Meuse.

L’automobiliste roulait dans les alentours de la ville d’Auderghem, située dans les alentours de Bruxelles, quand il a été flashé à 914 km/heure par un radar fou. Fort Heureusement la vitesse a été corrigée, puisque celle retenue par les autorités belges est de 859 km/h, la limitation de vitesse sur la route empruntée par Luc était de 70 km/h, selon le procès-verbal.

Si l’automobiliste luxembourgeois reconnaît avoir roulé un peu trop vite, il a évidemment été sidéré quand il a reçu la citation à comparaître de la police belge. Il s’est pour le moment acquitté d’une amende, mais a engagé un avocat afin de faire reconnaître l’erreur dont il est victime. Que le radar soit déréglé, c’est une chose, mais que la justice ne soit pas capable de s’en rendre compte…

Plus de deux fois la vitesse du Thalys !

Et ce n’est pas la première fois qu’un radar s’emballe en Belgique, déjà en mai dernier une jeune femme avait été flashée à 696 km/h au volant d’une Opel Astra. On peut imaginer que dans quelques mois une voiture sur une route belge dépassera la vitesse maximale d’un A380, soit 1 020 km/h. Le Thalys, lui, est depuis longtemps hors-jeu, puisque sa vitesse entre la frontière belge et Rotterdam est de 331 km/h. Sinon, la vitesse maximale atteinte par une voiture de série est de 447 km/h, visiblement la police belge n’est pas au courant.