PARTAGER
https://www.martinique.franceantilles.fr/images/2020/05/24/554775_1590279655_2b50d9f7-ff50-459f-9f98-15a42f2f3000_330x170.JPG

L’ancien premier adjoint de Raymond Occolier est depuis ce samedi (23 mai) officiellement le nouveau maire du Vauclin. Georges Cléon prend les rênes de la ville avec un conseil municipal renouvelé à 80 %.

Compte tenu des contraintes sanitaires liées au
Covid-19, c’est sur le plateau sportif du bourg que la municipalité a procédé samedi après-midi (23 mai) à l’installation du nouveau conseil qui devra administrer la ville pendant 6 ans. « Je prends la mesure de toute la responsabilité qui m’incombe et toute l’étendue de la confiance placée en nous. Je ne suis que gratitude et reconnaissance pour le peuple du Vauclin », tonne Georges Cléon. Celui qui, jusqu’ici, était le premier adjoint et conseiller territorial estime que les Vauclinois ont refusé l’inacceptable et soutient que l’équipe sortante dont il faisait partie a bien travaillé. Il estime qu’il y a un temps pour se rassembler et pour se ceindre les reins pour travailler pour le Vauclin.
Dans son discours, il ne manquera pas de rendre hommage à son prédécesseur.
« Je veux m’inscrire dans la lignée de tous ces hommes qui ont donné de leur temps. La tâche d’élu local est noble et ardue ». Et il propose aux Vauclinois d’écrire ensemble un nouveau chapitre, de prendre un nouveau cap tourné vers la modernité et le changement.

« Les difficultés sont devant nous…»

Georges Cléon soutient que « Justice, égalité et écoute » sera le leitmotiv de l’action de son équipe.
Il évoque sa conception du rôle de maire, qui est celui d’animateur de groupe. « Les difficultés sont devant nous. Les recettes des communes sont en baisse ».
Il indique que la baisse des importations, de l’octroi de mer, la chute drastique des taxes des carburants à cause du Covid-19 vont lourdement pénaliser les collectivités. Il pense aux 228 employés municipaux pour lesquels il faudra faire un effort supplémentaire tout en continuant à réduire la masse salariale.
« Nous devons faire des efforts, je vais donner l’exemple. Le maire que je suis n’aura pas de voiture de fonction », lance Georges Cléon sous les acclamations des personnes présentes. Il prône la mise en place de coups de main citoyens et dit vouloir tout mettre en œuvre pour assurer l’attractivité de la ville.
Les 23 élus de la majorité peuvent se mettre au travail ; contrairement à certaines communes de l’île, les 6 élus de l’opposition, de l’équipe conduite par Fernand Odonnat, étaient présents à l’installation du conseil municipal. Ces derniers ont saisi la juridiction administrative pour réclamer l’annulation des résultats de ce scrutin.

En ce 23 mai 2020, Georges Cléon devient le 23ème de la ville du Vauclin, il succède à Raymond Occolier qui a été aux commandes pendant 25 ans. – Photo F.O

« Faire le Vauclin passer un pallier »
 

Jimmy Farreaux était 8ème adjoint dans l’équipe sortante. A 36 ans, il est désormais le 1er adjoint au maire de la ville du Vauclin. Il est en charge de l’administration générale, des Ressources Humaines, de l’Aménagement et de la Communication.
« J’aborde cette nouvelle mission avec sérénité et avec beaucoup d’envie pour réussir et pour faire réussir le Vauclin. Nous voulons avec cette nouvelle équipe, qui est composée de beaucoup de jeunes et de femmes et d’hommes d’expérience, faire le Vauclin passer un pallier. Et je pense que nous sommes capables de le faire. Dès lundi, nous allons nous atteler à la tâche. Nous allons devoir rencontrer le personnel…pour optimiser les moyens. »
 

A 36 ans, Jimmy Farreau est désormais le 1er adjoint au maire de la ville du Vauclin. – Photo DR

Résultats du 1er tour – Vauclin

Inscrits : 8 141
Votants : 3 930
Exprimés : 3 805

Georges Cléon : 2 017 voix, soit 53,00 % des suffrages exprimés
Fernand Bruno Odonnat : 1 678 voix, soit 44,09 % des suffrages exprimés
Emilie Joncart : 110 voix, soit 2,89 % des suffrages exprimés

Nombre de sièges au conseil municipal (29)
Georges Cléon : 23 sièges
Fernand Bruno Odonnat : 6 sièges

Nombre de sièges au conseil communautaire (4)
Georges Cléon : 3 sièges
Fernand Bruno Odonnat : 1 siège