PARTAGER
https://www.martinique.franceantilles.fr/images/2020/09/15/560394_1600205726_coronavirus1-p_330x170.jpg

Le Coronavirus continue de circuler activement, selon l’Agence Régionale de Santé et Santé Publique France, dans leur point hebdomadaire de l’épidémie dans l’île. Le préfet Stanislas Cazelles a pris un arrêté interdisant la Foire-Exposition de Dillon, prévue entre le 23 et le 27 septembre.

La circulation du Covid-19 est toujours active en Martinique, selon le point hebdomadaire de l’ARS et Santé Publique France. Les jeunes adultes de 20 à 39 ans sont les plus affectés. Mais, pour la première fois, l’incidence est aussi enregistrée chez les 50 – 69 ans.

« Le niveau de vulnérabilité face au virus reste élevé, traduisant une circulation virale active et un impact sur la santé de la population martiniquaise, contribuant ainsi à l’adaptation des mesures de gestion », souligne le communiqué.

En chiffres

1122 personnes ont été testées positives au Coronavirus depuis le début de l’épidémie, dont 168 lors de la dernière semaine (7 au 13 septembre).

3290 tests ont été réalisés, avec un taux de positivité de 5,11% (en légère diminution depuis la semaine dernière).

– En Martinique, le taux d’incidence (nombre de personnes positives au Covid-19 pour 100 000 habitants sur une semaine) est de 46,83%. Il reste élevé mais en diminution par rapport aux deux semaines précédents. Il est toujours en-deçà du seuil d’alerte, fixé à 50 pour 100 000 habitants.

14 clusters (foyers de contamination) ont été identifiés : 8 sont clôturés, 4 sont maîtrisés et 2 sont en cours d’investigation. Soit 156 personnes positives à la Covid-19.

Foire-Expo annulée

En raison des conditions sanitaires actuelles, le préfet de Martinique a pris ce mardi (15 septembre) un arrêté interdisant la foire-exposition de Dillon, prévue du 23 au 27 septembre 2020 aux abords du stade Pierre Aliker de Fort-de-France.

Le représentant de l’Etat appelle également à la prudence sur les rassemblements. « Dans le cercle familiale et amical, il nous appartient de prendre individuellement et collectivement plus de précautions pour protéger nos proches et d’appliquer partout l’ensemble des gestes barrières. Dans le cadre professionnel, il faut respecter les mesures de protection au travail en portant un masque et en appliquant scrupuleusement les gestes barrières entre collègues ».