PARTAGER
https://www.martinique.franceantilles.fr/images/2020/10/17/562878_1602947688_salles-de-sport_330x170.jpg

Comme annoncé, le préfet de Martinique, Stanislas Cazelles, vient de publier l’arrêté « portant mesures spécifiques pour faire face à l’épidémie de covid-19 sur le territoire de la Martinique dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. En voici les grandes lignes ». L’ensemble des mesures listées sont applicables dès ce samedi 17 octobre.

Au vu des derniers chiffres de l’évolution de la pandémie, le représentant de l’Etat, à l’issue du Comité de Pilotage (Copil), ce jeudi, a pris un certain nombre de mesures. L’arrêté comporte 10 articles.

22h-5h pour les commerces

Ainsi, pour résumer, tous les établissements de nuit recevant du public ne sont pas autorisés à accueillir du public entre 22 h et 5 h. Cela concerne les restaurants et débits de boissons, les magasins de vente et centres commerciaux, les salles d’audition, de conférences, de spectacles…, les salles de jeux, les chapiteaux, tentes, structures et les établissements de plein air (stades, piscine, etc…).
Le marché de gros de Dillon (Fort-de-France) n’est pas concerné, précise l’arrêté.

Vente à emporter possible

La vente à emporter (restaurants, débits de boissons, magasins de vente et centres commerciaux), est autorisée dans le respect strict des mesures barrière.

Plages, rivières et forêts

La « règle des six » (pas plus de 6 personnes réunies en même temps) s’applique aux plages, rivières et forêts.

Protocole sanitaire pour les salles de sport

L’ouverture des salles de sport commerciales est soumise à un protocole sanitaire spécifique établi par la préfecture (à voir ici).

Pas de nourriture et boissons dans les établissements recevant du public

Dans les établissements recevant du public (tels que les salles de conférences, d’audition, de réunion, de spectacles à usages multiples, les établissements sportifs couverts, les chapiteaux, tentes, structures, les établissements de plein air et les salles de jeux), les spectateurs ont interdiction de consommer de la nourriture ou des boissons, pour garder le masque en permanence.

Pas d’accueil du public dans les restaurants et bars des centres commerciaux

Les restaurants et débits de boissons implantés dans les centres commerciaux ne peuvent accueillir du public. Ils peuvent, en revanche, proposer de la vente à emporter, « mais dans le respect des mesures d’hygiène ».

Toute violation de l’arrêté sera passible de sanctions.