PARTAGER

Aux origines des danses créoles, il y a… le quadrille,« importé » il y a deux siècles aux Antilles et en Guyaneavec la colonisation.Guadeloupéenne d’origine, Chantal Loïal revisiteles figures de cette danse sociale et les électriseavec l’énergie des danses urbaines. Porté par des interprètes venus du hip-hop, du ragga, du krump ou du voguing, accompagné par des musiciens en live sur scène, ce dialogue entre tradition et modernité compose un hymne vivifiant à la créolisationet au métissage artistique.Rien d’étonnant de la part d’une chorégraphe qui fut danseuse chez Montalvo/Hervieu comme aux Ballets C de la B, qui depuis vingt ans au sein de sa compagnie Difé Kako mixe les styles et les influences.
Chorégraphie : Chantal Loïal
Assistante à la chorégraphie : Delphine Bachacou
Interprètes : Stéphanie Jardin, Nita Alphonso, Léo Lorenzo,
Diego Dolciami, Mario Pounde, Chantal Loïal,
Delphine Bachacou, Gaël Cincinnatus etamp;
Sandra Sainte Rose
Doublure : Régis Tsoumbou Bakana
Scénographie : Olivier Defrocourt
Musique : Elise Kali, Igo Drané, Gaëlle Amouretamp; Yann Villageois
Composition musicale : Damien Groleau, Didier Légliseetamp; Gaëlle Amour
Création vidéographique : Yutaka Takei etamp; Christian Foret
Création costumes : Marine Provent
Assistante création costumes : Gwendolyn Boudon
Régie son : Théo Errichiello
Création etamp; Régie lumière : Paul Argis
© crédit photo : Marie Charlotte Loreille

Atrium, salle Frantz Fanon, Fort de France

Le 21 février 2019

20h

Tarif C : 25 € – 20 € – 8 €

Source: coconews.com