PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/08/12/capture_virgin_atlantic-1146094.jpg?itok=sR66SRRo
Le gouvernement de Sainte-Lucie a fait savoir qu’il n’était pas disposé à verser la subvention de 20 millions de EC $ (6,6 millions d’Euros) sur une période de trois ans demandée par la compagnie aérienne Virgin Atlantic.
En réaction, Virgin a annoncé qu’à  compter du 8 juin 2020, elle arrêtera toutes opérations entre Sainte-Lucie et l’aéroport de Londres Gatwick.

La compagnie opérait cinq vols hebdomadaires en hiver (haute saison) et trois en été, hors saison. Virgin a déclaré que la décision de se retirer de l’île n’avait pas été prise à la légère et que Virgin Holidays continuerait à desservir les hôtels après juin 2020 par le biais de vols de correspondance via les compagnies aériennes partenaires.

Le Premier ministre Sainte-lucien, Allen Chastanet a déclaré qu’il espérait qu’une solution à l’amiable pourrait être trouvée mais qu’il était déjà en train de chercher une solution alternative. Des négociations sont entamées avec d’autres transporteurs.

Notre intention est de rencontrer British Airways et certains des autres transporteurs avec lesquels nous avons déjà eu des discussions préliminaires. mais nous cherchons en réalité à mettre sur pied une importante campagne de marketing.

 

Notre diplomatie et notre conduite régionale n’ont pas été intelligentes (Dr Ernest Hilaire).

Le Dr Ernest Hilaire, député de l’opposition préconise quant à lui  une approche caribéenne globale de la question. “La situation devait être abordée au niveau régional. Virgin devrait traiter avec nous en tant que groupe collectif de nations ou pas du tout. S’ils se retirent d’une île, ils doivent craindre de devoir quitter toutes les îles”, a t-il déclaré.

Pour Ernest Hilaire la question est de savoir si “nous pouvons créer un rempart collectif et régional pour faire face à ces demandes. En l’état actuel des choses, notre diplomatie et notre conduite régionale n’ont pas été intelligents, c’est notre faiblesse fondamentale”, a écrit Hilaire, notant que par le passé, Sainte-Lucie avait accepté de verser des millions de dollars en subventions à des compagnies aériennes étrangères pour assurer la desserte de leurs routes.

Sainte Lucie attire de plus en plus de touristes © Maurice NAGOU

© Maurice NAGOU Sainte Lucie attire de plus en plus de touristes

Des chiffres du tourisme satisfaisants pour Sainte-Lucie

Sainte-Lucie se dit optimiste quant à la poursuite de la croissance de l’industrie touristique vitale de l’île. Les chiffres publiés pour le premier semestre de l’année montrent une forte demande de la part des visiteurs souhaitant se rendre dans ce pays des Caraïbes.

Le tourisme de séjour  en juin 2019 a atteint un sommet de 34 040, soit une augmentation de 9% par rapport à la même période l’an dernier.

Les touristes en provenance des États-Unis, ont augmenté de 17%, d’Allemagne de 31%, du reste de l’Europe de 9%, des Caraïbes de 7%. Le Canada également a contribué à la croissance du mois de juin. avec une augmentation record de 20 %.