PARTAGER

L’homme était inconnu des services de police, comme le révèle Sud-Ouest. Le quinquagénnaire s’était présenté lundi 9 avril au commissariat de Bordeaux pour s’accuser du meurtre de sa voisine de 64 ans. Le parquet a indiqué mercredi 11 avril que l’homme de 57 ans a été mis en examen pour “viol et meurtre”. Le suspect conteste pourtant toute violence sexuelle, selon le quotidien régional.

Selon un communiqué du procureur, “l’autopsie réalisée sur le corps de la victime a en effet mis en évidence des éléments évocateurs de violences sexuelles“. Sud-Ouest révèle que le médecin légiste a conclu à une mort par asphyxie. Le parquet de Bordeaux a requis un placement en détention provisoire.

Lundi 9 avril dans la soirée, la police avait reçu l’appel d’un homme qui s’accusait d’avoir tué sa voisine. Pendant l’intervention de la police qui découvraient la scène de crime, le suspect s’était présenté de lui-même au commissariat armé d’un couteau, mais s’était rendu sans opposer de résistance.

La rédaction vous recommande

Lire la suite