PARTAGER

Le Danmyé est un genre d’art martial qui s’inspire des danses orchestrées par les peuples africains du temps de l’esclavage. 

Origne

Le Danmyé nous vient du Sénégal. Cet art s’appuie sur les techniques du N’golo, une cérémonie qui symbolisait la transition entre l’adolescence et l’adulte au cours de laquelle les danseurs s’affrontaient dans une lutte.

La musique

Cette musique est très rythmée et entrainante agit comme un stimulant sur les danseurs. La musique est menée par trois protagonistes le chanteur, le joueur de tambour appelé cocoyé et le ti-bwa.

Le chanteur s’inspire de faits passé pour créer sa chanson. Il utilise des paroles provocantes pour exciter les danseurs. Soit ces paroles vénèrent un “major ” célèbre, soit elles mettent en exergue le courage, la virilité voire l’agressivité des danseurs. La foule y participent aussi elle se contente de reprendre le refrain pour donner de l’entrain au spectacle.

La Lutte

Le Danmyé se distingue des autres arts martiaux par son coté créatif et acrobatique. C’est de loin le seul sport de combat qui allie la préhension et la percussion. Cette danse se caractérise par un jeu de gestes démesurés que le danseur interprète pour impressionner son adversaire. Avant l’affrontement l’un des joueurs délimite l’arène en effectuant une ronde suivant le rythme du cocoyé. Toute personne qui franchira cette limite sera obligée de combattre à son tour.

La zone de combat étant définis, les participants dansent à tour de rôle devant le cocoyé pour s’imprégner de la musique et prendre la mesure. C’est à ce moment que commence le jeu, les coeurs des danseurs palpitent chacun doit faire preuve d’agilité et souplesse pour surprendre l’autre. Tout est démonstratif, les coups ne sont pas réellement portés sauf pour repousser l’adversaire quand il tente un corps à corps.