PARTAGER

La Martinique se compose de trois structures intercommunales. Chaque ville intègre un groupe de municipalités dans une structure légale en vue de coopérer dans plusieurs domaines comme l’eau, le traitement des déchets, le transport, les infrastructures. 

La CCNM (communauté de communes du Nord Martinique), évolue sous l’oeil avisé de Ange Lavenaire. Cette structure réunit toutes villes localisées au nord de l’île: 

  • L’Ajoupa-Bouillon
  • Basse-Pointe
  • Bellefontaine
  • Le Carbet
  • Case-Pilote
  • Fonds-Saint-Denis
  • Grand’Rivière
  • Gros-Morne
  • Le Lorrain
  • Macouba
  • Le Marigot
  • Le Morne-Rouge
  • Le Morne-Vert
  • Le Prêcheur
  • Le Robert
  • Sainte-Marie
  • Saint-Pierre
  • La Trinité

La CACEM (communauté d’agglomération du Centre de la Martinique) est administré par Pierre Samot, homme politique, qui a longtemps oeuvré pour la Martinique. Cette communauté réunit quelques villes localisées au centre de la Martinique en l’occurrence Fort-de-France, Le Lamentin, Saint-Joseph et Schoelcher. Chaque ville garde son indépendance et peut déléguer des compétences à la communauté. 

La CAESM (communauté d’agglomération de l’Espace Sud de la Martinique) est dirigée par Eugène Larcher.

  • Les Anses-d’Arlet
  • Le Diamant
  • Ducos
  • Le François
  • Le Marin
  • Rivière-Pilote
  • Rivière-Salée
  • Sainte-Anne
  • Sainte-Luce
  • Saint-Esprit
  • Les Trois-Îlets
  • Le Vauclin

Compétences obligatoires de chaque communauté

  • Développement économique
  • Aménagement de l’espace communautaire (y compris transports urbains)
  • Politique social et de l’habitat
  • Politique de la ville

Compétences optionnelles de chaque communauté

  • Voirie d’intérêt communautaire
  • Lutte contre la pollution et gestion de déchets
  • Équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire.